Intelligence Artificielle actuelle

1-INTELLIGENCE ARTIFICIELLE PRÉSENTATION

L’intelligence artificielle (IA) est « l’ensemble de théories et de techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence ».

Souvent classée dans le groupe des sciences cognitives, elle fait appel à la neurobiologie computationnelle (particulièrement aux réseaux neuronaux), à la logique mathématique (sous-discipline des mathématiques et de la philosophie) et à l’informatique. Elle recherche des méthodes de résolution de problèmes à forte complexité logique ou algorithmique. Par extension elle désigne, dans le langage courant, les dispositifs imitant ou remplaçant l’homme dans certaines mises en œuvre de ses fonctions cognitives3. (Wikipédia)

Introduction a l’I.A. actuelle… Contexte :
Comme nous pouvons tous le percevoir au travers des éléments technologiques de plus en plus omniprésents dans l’environnement, il y a une transformation majeure qui s’opère dans l’humanité.
Si, durant les 2.5 derniers millions d’années , l’être humain s’est progressivement relevé, passant de la posture horizontale pour  une posture verticale,  est devenu chasseur-cueilleur, dans les 15000 dernières années, il s’est progressivement stabilisé pour ensuite  créer des communautés agraires, en étant encore très lié à la terre, les quelques 2 millénaires passés étant essentiellement agricoles, puis les 3 derniers siècles ont vu émerger ce qu’on appelle l’ère de l’énergie, les 50 dernières décennies nous ont préparé à « l’ère de l’information », au sein de laquelle nous entrons maintenant de plein pied.
L’information est une chose étrange à appréhender.  Structuralement liée à la matière pour la supporter et l’énergie pour la véhiculer, elle est cependant au-delà de la masse et de l’énergie. L’information véhicule les messages permettant de modifier, de transformer la matière et l’énergie. (Même éthymologie)
L’information met les éléments de matière et d’énergie en relation. Si l’aspect qualitatif de la matière et de l’énergie se dégrade par l’action entropique de la flèche du temps, l’information peut résister à cette dégradation.  Une caractéristique majeure de l’information est que la partager ne la change pas, contrairement à l’énergie ou la matière. Cette nouvelle ère de l’information prend d’ailleurs support sur un traitement particulier de l’information elle-même qui est la « numérisation ». La numérisation consiste à « réécrire » l’information sous un codage binaire, c’est à dire sous la forme de la plus petite unité informative qui soit : l’absence ou la présence de quelque chose, le « 1 » ou le « 0 ».  Une fois codée et enregistrée sous cette forme, l’information est reproductible, pourrait-on dire, « à l’infini ». C’est une étape, pas très directement discernable, mais une transformation majeure dans la gestion des ressources de l’humanité, car c’est une dissociation déterminante de l’emprise de l’entropie caractéristique agissante sur les ressources énergétiques et matérielles de l’humanité. La cybernétique, l’informatique sont les vecteurs technologiques de cette mutation globale. On numérise donc de plus en plus notre environnement et les vecteurs qui portent l’information à notre cerveau. L’audio, l’image, bientôt les saveurs, les fragrances…. Tout ce qui stimule notre fonctionnement cérébral, intellectuel, sensible, émotionnel passe de plus en plus par une information numérisée. Et maintenant on numérise des processus dynamiques tels que les fonctions d’apprentissage, jusqu’alors réservé aux organismes biologiques.
« L’Intelligence Artificielle »… :
Bien que les concepts majeurs de l’IA actuelle aient été déjà établis dans les précédentes décennies,
Ce qu’on appelle « le Machine Learning » (pour « Apprentissage Automatique » )  et plus précisément le « Deep Learning », (pour « Apprentissage Profond » ) n’ont pu émerger actuellement, et particulièrement dans les 5 dernières années, que par l’association de 2 phénomènes conjoints: d’une part la puissance de calcul des ordinateurs disponible,  et d’autre par la masse des données disponibles de par la mise en route de réseaux communiquants tel l’Internet. La synergie de ces deux facteurs permet cette émergence particulière qui font que les ordinateurs peuvent devenir capables d’apprendre ce que l’on nomme « le sens commun ».  Le « sens commun » est la caractéristique du savoir faire de l’être humain au sein de son environnement. Lorsque le l’être humain apparaît au monde formel, il n’a quasiment aucun élément qui lui permette d’interagir avec son environnement. Petit à petit au gré des interactions expérientielles, s’enregistre dans le réseau neuronal de son cerveau une représentation abstraite de son environnement et des relations existantes entre ces représentations. Il se construit une image interne de tout son environnement, des êtres en relation, de leur comportement, des objets, des aspects agréables ou désagréables de ces relations, bref il se construit aussi un psychisme associé. La fonction d’apprentissage chez l’humain est une fonction innée, au même titre que de manger, dormir, penser, etc.
Cette fonction d’apprentissage est de plus en plus retranscriptible au sein des ordinateurs. Dans le paradigme de l’IA actuelle, les ordinateurs vont de moins en moins être explicitement programmés eux-mêmes mais vont être entraînés en étant présentés à un champ expérientiel, entrainés par l’exemple…  On parle maintenant de «Digital Nervous System »  ou Système Nerveux Numérique….
Neuromimétisme…
La manière dont les ordinateurs peuvent apprendre repose beaucoup sur une retranscription plus ou moins précise des  processus algorithmiques compris venant des recherches en neurobiologie, particulièrement dans le domaine de la vision par ordinateur.  La conscience et la faculté d’apprentissage biologique repose sur une reconfiguration permanente du réseau neuronal du cerveau de l’individu. L’information acquise y est stockée et modulée non pas totalement dans les neurones, mais surtout dans la force de liaison (ou la plus ou moins grande facilité de transmettre l’énergie) entre les neurones via les liaisons synaptiques. Apprendre consiste à moduler l’intensité de ces liaisons au sein d’un réseau de connexions très dense dans lequel va s’imprimer un modèle abstrait d’une représentation du monde.
Techniquement, on représente ces forces de liaison par des matrices de chiffres de très grandes dimensions (ce qu’on appelle des tenseurs (des vecteurs de plus grand ordre mathématique)) que l’on module jusqu’à obtenir la meilleure adéquation avec le résultat espéré  ( la bonne réponse) .
l’intérêt d’une telle architecture repose sur sa capacité de généraliser. Autrement dit lorsque le réseau à engrangé suffisamment d’exemples lors de la phase d’apprentissage, il est capable de comprendre des exemples qu’il n’a jamais appris. Cette capacité de généralisation est une caractéristique, qui jusqu’à présent était réservé au domaine du biologique.
(Loic Thijssen – Graduate Deep Learning Specialization Standford University)

 

 

2-INTELLIGENCE ARTIFICIELLE APPLICATION

L’intelligence artificielle peut, par les méthodes quantiques, représenter de loin les systèmes de biofeedback les plus complets sur le marché aujourd’hui.  On peut acceder à des protocoles types de réduction de stress ou des programmes spécialement conçus pour les besoins particuliers de chacun.

TYPES DE MODALITES D’ANALYSE UTILISEES DANS LE CADRE DES METHODES QUANTQUES

1. Acuponcture / Electro-acuponcture
2. ADN (Harmonisation)

3. Allergie/Allersodes (Hyper-réactant)

4. Anti-Age (Médecine)

5. Apprentissage accéléré

6. Aromathérapie

7. Articulation Temporo Mandibulaire (ATM)

8. Asymétrie du visage

9. Astrologie

10. Aura

11. Ayurveda

12. Beauté (Visage et corps)

13. Biofeedback

14. Bio-résonance, Bicom et Mora

15. Bio-Electronique de Vincent

16. Biorythmes

17. Blessures

18. Brain Therapies

19. Cellules souches

20. Bruits colorés

21. Chakras

22. Chiropratique

23. Corps Electrique (Mesures)

24. Communications Quantiques

25. Couleurs (Chromothérapie)

26. Crânio-Sacrale (Thérapie)

27. Dégénérescence (maladies dégénératives)

28. Dents

29. Dermatome

30. Détox

31. Digestion / Assimilation

32. Dimensions spirituelles

33. Douleurs

34. EEG / ECG / EMG

35. Émotions (Croissance émotionnelle)

36. Energies Perverses

37. Enzymes

38. Fréquences / Signatures Fréquentielles

39. Fusion de conscience pour les couples
40. Géométrie sacrée

41. Guérison spirituelle (Thérapie)

42. Hololinguistique (Thérapie)

43. Homéopathie

44. Homotoxicologie

45. Homéostasie

46. Hormèse

47. Hormonologie

48. Hydratation

49. Huiles essentielles

50. Hypnose / Hypnothérapie

51. Inflammation

52. Iridologie

53. Isodes

54. Karma

55. Lymphe (Harmonisation)

56. Lettres hébraïques

57. Matrices périnatales (A. Grof)

58. Médecine chinoise (Théorie des 5 éléments)

59. Membrane Cellulaire

60. Médecine de Hammer

61. Mentors

62. Méridiens

63. Métabolisme

64. Miasmes

65. Musicothérapie

66. Nerfs

67. Neurotransmetteurs

68. Neuropathie (Thérapie)

69. Nosodes

70. Nutrition

71. Ondes (forme et amplitude)

72. Ondes du Cerveau

73. Organothérapie /Sarcodes

74. Orgone

75. Orthèses (Orthotics)

76. Oxydo-réduction

77. Peptide / Neuro-Peptides

78. PH – Équilibre acido-basique

79. Phytothérapie

80. Pléomorphisme

81. Polarité Magnétique

82. Pollution électromagnétique

83. Prières (Roue de)

84. Programmation Neuro Linguistique (PNL)

85. Qi (Chi)

86. Radiation ionisante

87. Réflexologie

88. Rife (Thérapie)
89. Rotation Levogyre (gauche) / Dextrogyre (droite)

90. SAF / Formules de Conscience de Soi ou de Survie

91. Sang (Test sanguin en laboratoire)

92. Sang vivant (Analyse)

93. Scalaire (Auto-Thérapie)

94. Schuman (Onde de)

95. Solfeggio (fréquences)

96. Sports & Activité physique

97. Stress

98. Stress géopathiques

99. Système Nerveux Autonome

100. Somatides (Gaston Naessens)

101. Superconscious

102. Trivecteur (Auto-Thérapie)

103. VARHOPE

104. Vies Antérieures (Karmathérapie)

105. Voix (thérapie de la)

106. Xénobiotique

107. YIN / YANG

108. ZAPPING

 

THERAPIES ENERGETIQUES
Chacras
Corps energetiques
4 dimensions du Temps et d’espace
Plan Mental
Plan Ancestral
Plan Astral
Plan Etherique
Plan Cosmique
Voyage dans le Temps
Tous les chacras
Spiritual Order
Networking
Pineal Gland Activation
Expression and Solution
Alpha Brain Wave
Delta Brain Wave
Gamma Brain Wave
Theta Brain Wave
Beauty Enchancement
Beauty Perception
Echolocation
Eidetic Memory
Electro-sense
Precognescence
Remote Viewing
Telekinezis
Tetrochromancy

 

THERAPIES suite
Causes et aggravations du stress
Profil de risques
Chrono Musique et SuperLearning
Herbes orientales
Chronometrées choisies par l’inconscient
Organes
Neuro-emotionnelle
Cranial-Sacral
Os
Circulation
Yeux
Sinus
Orthopedique
Toxicité
Vitamines
Mineraux
Acides aminés
Relaxation
Rééducation musculaire spinale •
EEG, ECG •
Harmonisation des hormones •
Harmonisation Surrénales/Cortisol •
Désensibilisation à l’hyperréactivité
Techniques mentales/émotionnelles •
Réduction du Stress •
Programmation neurolinguistique •
Réactivité inconsciente •
Électro-hypnose •
Thérapie par la musique •
Harmonisation des neurotransmetteurs
Thérapie des blessures sportives •
Stimulation de la concentration mentale •
Stimulation mentale positive •
Stimulation pour développer la volonté de gagner •
Stimulation pour plus de motivation à la préparation •
Suppression de la négativité •
Harmonisation des hormones •
Libération du stress émotionnel
Stimulation de l’imagerie mentale-visuelle •
Réduction des conflits émotionnels
Réparation métabolique •
Harmonisation hormonale •
Réparation neurologique •
Relaxation et sommeil •
Harmonisation de la digestion •
Bien-être •
Développement musculaire
Rééducation neurologique •
Flexibilité •
Coordination •
Stimulation immunitaire •
Stimulation intellectuelle •
Harmonisation de la glycémie
Stimulation parasympathique •
Stimulation sympathique •
Stimulation vagale •
Thérapie de la douleur
Les fibromes •
L’électroacupuncture

1. Test de provocations allergiques
2. Test de réaction à l’infection et stimulation du système immunitaire
3. Électro- acupuncture
4. Stimulation neurologique
5. Biofeedback- interaction psychologique – interface inconsciente
6. Muscle- rééducation neurologique
7. Scan d’homotoxicité et d’homéopathie
8. Détection de tissus blessés ou maladies et réparation
9. Détection de maladies dentaires et réparation
10. Super learning
11. Diagnostique électrophysiologique et thérapie
12. Profil de gestion comportementale et thérapie
13. Analyse chiropratique et thérapie
14. Biorésonance
15. Détection des ondes cérébrales et correction
16. Correction de profils électriques anormaux comme une pression de protons, d’électrons, des schémas de réactions, des fluctuations, un déséquilibre tri- vectoriel
17. Rapport de session
18. Réduction du stress
20. Réduction simple du stress des ondes à cérébrales par ECG (électroencéphalographe) comprenant l’électrothérapie crânienne
21. Réduction simple du stress de la conscience du cœur ECG (électrocardiographe) 3 pôles
22. Simple rééducation des muscles par EMG (électromyogramme)
23. GSR (réaction épidermique galvanique) et TVEP (potentiel la mesure de la tension transcutanée)
24. Stimulation électrique des nerfs transcutanés pour réduire la douleur
25. Guérison des blessures et traumatismes et osmose électrique
26. Stabilité globale de la tension

BUT
1. La capacité de se détendre plus rapidement
2. Une relaxation plus profonde au cours du sommeil
3. Un endormissement et un sommeil plus faciles
4. La réduction du stress et de l’hypertension
5. Un meilleur état de santé général
6. Une augmentation du calme et de la sérénité
7. Une réduction de la colère
8. Moins de timidité
9. Moins d’angoisses
10. Une amélioration de la tristesse
11. Une réduction de la dépression
12. Une vivacité accrue de la mobilité musculaire
13. Une lucidité améliorée
14. Une capacité d’attention augmentée
15. Une meilleure concentration
16. Une concentration plus profonde et mémoire améliorée
17. Moins de sensations de douleur et d’agents stressants
18. Une capacité de gérer le stress et la douleur

Et bien plus…

 

Share This Post
Have your say!
00
Traduction »