Les Fêtes Ancestrales

Enfin un club pour améliorer la qualité de votre vie !!!

Les Fêtes Traditionnelles Ancestrales

La société humaine, depuis les temps proto historiques, a pratiqué chaque année des fêtes rituelles souvent liées aux cycles astronomiques
du soleil, de la lune, de la terre au moment des équinoxes et des solstices avec en pointillé des fêtes réservées aux dieux locaux et tribaux qui sont apparus dans l’histoire.
Quelque soit la religion à laquelle on se réfère, il est intéressant pour acquérir une vision globale et supérieure, de prendre connaissance des origines de tel ou tel rituel,
ne serait ce que pour en parler avec ses amis lors d’une fête.


Pour les membres :
Minimum 1Etoile Medium 2Etoiles   et Premium 3Etoiles et Summum 4Etoiles


Pour plus d’informations sur les Fêtes ancestrales – cliquez ici 


 

Pour votre confort nous vous indiquons que vous pouvez entrer en contact avec l’administrateur de ce groupe neuronique qui se fera un plaisir de vous piloter
ou de vous apporter les compléments d’informations qui vous manquent.
Pour écrire à Béatrice Cliquez Ici

 


astro1
Découvrez l’Astroport et les Portails Interdimensionnels
Cliquez ici pour choisir votre portail 
*Accès réservé aux membres Medium, Premium et Summum

 

 

7 Comments
  1. Les dénominations de Martenitsa, Màrtis et Martisor signifient “petit mars” par diminutif du mois de mars. Cette tradition existe en Bulgarie, Macédoine, Grèce septentrionale, Serbie orientale, Roumanie, Moldavie et Ukraine du sud-ouest (Bucovine et Boudjak), ainsi qu’en Valaquie morave dans l’est de la République tchèque.
    Il existe plusieurs légendes en rapport avec les martenitsi/martisoare :
    L’une dit que le Soleil et le Vent sont tombés amoureux de la même Source. Mais la belle nymphe n’aimait ni l’un ni l’autre. Évidemment les deux amoureux ont décidé, chacun de leur côté, d’enlever la nymphe, le premier mars, car le Soleil jugea que le Vent s’affaiblissait après l’hiver, tandis que le Vent était convaincu que le Soleil n’était pas encore assez fort à cette période. La fille demanda l’aide au Conseil des Sages. Ceux-ci ont fabriqué pour elle un talisman qu’elle devait porter tout le mois de mars pour être protégée des assiduités de ses prétendants. Ce talisman était conçu pour que le Soleil et le Vent se poursuivent dans une lutte sans fin, ne se préoccupant plus de la jeune fille et assurant ainsi une alternance de types de temps favorable à l’agriculture6.

    Reply
  2. Martenitsa *

    Reply
  3. BRUMALIA, 24 NOVEMBRE
    Dans la Rome antique, de nombreuses fêtes étaient instituées dans le calendrier tout au long de l’année. Il y en avait tellement qu’on dénombrait seulement 55 jours ouvrables, tous les autres jours étant des jours de fête. On comptait au moins 45 fêtes religieuses et jusqu’à 175 jours de jeux publics qui célébraient les empereurs. (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%AAtes_religieuses_romaines )
    Comme nous sommes en novembre, nous arrivons bientôt à Brumalia. C’était une fête religieuse célébrée à partir du 24 novembre en l’honneur de Saturne, de Bacchus et d’Ops (déesse de l’abondance). Elle durait 30 jours et donnait lieu à des prophéties concernant le reste de l’hiver. Pendant le mois de décembre, les jours de Brumalia coïncidaient aussi avec les Saturnales.
    Ce serait pour arrêter les excès de Brumalia et des Saturnales qu’au IVème siècle la fête de Noël a été fixée au 25 décembre et précédée d’un mois de jeûne, l’Avent… Une punition bien sévère.

    Reply
  4. La fête de THANKSGIVING, le quatrième jeudi de novembre aux USA et au Canada, ne serait-elle pas une résurgence de la fête romaine de BRUMALIA ?

    Reply
  5. El 12 de Diciembre se recuerda como los Españoles en su afan de conquista y convertir al catolisismo a la anscestral cultura en Mexico, Hacen el Milagro de una aparicion de la imagen de una virgen sobre la Ropa que llevaba un Indio, apartir de entonces esta fecha en la cual se reconoce a La Virgen de Guadalupe como la Reina de Mexico* Esta fecha es motivo de gran Algarabia y festividades en todo el Pais.

    Reply
  6. En estas fechas Danzantes de las Ancestrales Culturas se presentan al rededor del templo con toda veneración, pues suponemos que tienen una visión mas amplia de lo que es Sagrado siendo capaces de trascender su forma u/o religión. Al compás de los tambores y cascabeles que son semillas que complementan los pazos rítmicos de sus movimientos con varios giros y reverencias a celebrar La vida y el Cosmos*

    Reply
  7. toutes ces informations sont intéressantes et je reviendrai pour lire plus précisément.

    merci pour cette centralisation d’explications !!!

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Traduction »